Nouvelles de nos abeilles et de leur environnement (27/12/2014)

/Au sommaire:
    • Meilleurs vœux apicoles pour 2015
    • Apiculture naturelle: la ruche mixte de Rodolphe Leroy

Meilleurs vœux apicoles pour 2015

Le comité de la SRAWE vous présente ses meilleurs vœux pour l'année 2015
Le comité de la SRAWE vous présente ses meilleurs vœux pour l’an 2015 (Photo B. Charles)

Des colonies d’abeilles alertes et bien vivantes

En tout premier lieu, je vous souhaite de retrouver vos colonies alertes et bien vivantes quand arriveront les premiers beaux jours, les premières fleurs et les premiers vols de nos chères abeilles. Disons-le tout de suite, ce n’est malheureusement pas gagné d’avance et nous avons déjà eu écho de plusieurs apiculteurs qui craignent avoir perdu une bonne partie de leur rucher, même si celui-ci semblait dans un état parfait au début de l’automne.

Pour pallier autant que faire se peut à ces disparitions et mortalités, nous ferons à nouveau appel à votre solidarité afin que ceux qui ont plus de chance ou plus de succès puissent venir en aide à ceux qui en ont eu moins ce sera notre campagne essaims.

Nouveauté en 2015: notre société s’est lancée dans le projet de rucher tampon, initié et subsidié par la Région Wallonne et qui a pour but d’aider les sociétés d’apiculture à produire des essaims et nucléi afin d’aider les apiculteurs sinistrés, ainsi que les débutants. Grâce au subside et pour partie sur nos fonds propres, nous pourrons acquérir quelques ruches Dadant ainsi que des ruchettes; un généreux mécène a mis un beau terrain à notre disposition; 3 membres du comité se sont engagés à y gérer ce rucher tampon. Au début, nous ferons appel à vous pour le peupler et ensuite nous espérons qu’il nous permettra d’accroître nos possibilités d’aider tous nos membres. Plus de détails dans quelques semaines.

Moins de pesticides dans notre environnement

Mon second vœu est qu’on parvienne en 2015 à réduire significativement la quantité de pesticides répandus dans l’environnement sans que l’on en maîtrise correctement toutes les conséquences. En ce domaine aussi, nouveauté en 2015: c’est cette année que nous verrons les premiers effets concrets de la nouvelle législation entrée en vigueur mi 2014 et qui interdit l’usage des pesticides sur une grande partie du domaine public.

La partie n’est pas gagnée d’avance : les mauvaises habitudes prises en quelques dizaines d’années sont profondément enracinées dans les mentalités. Les oppositions seront certainement nombreuses, tant du grand public qui trouvera son environnement plus « sale » (étonnant: la végétation spontanée est actuellement associée à la saleté, alors que les pesticides sont associés à la propreté !), que du côté des responsables d’entretien qui verront leur travail se modifier et s’alourdir, ou des pouvoirs publics qui devront investir dans des technologies plus respectueuses.

Nous les apiculteurs, qui sommes sensibilisés à ces problèmes, nous pouvons encourager ce changement en remerciant et félicitant le personnel d’entretien et les responsables communaux pour le travail accompli, ou en participant aux projets dans nos villages et quartiers, comme les projets de Quartier en Santé sans Pesticide ou de Gestion Différenciée. C’est aussi une démarche que nous pouvons faire chez nous, dans notre école, dans notre entreprise (voir p.ex. le site d’Adalia)

Une participation active à toutes nos activités

Mon dernier vœu enfin pour cette année 2015 est de vous voir nombreux participer à nos diverses activités, ainsi qu’à celles de nos sociétés sœurs de la Fédération du Brabant. Vous pouvez déjà les découvrir sur notre page Calendrier.

En cours d’année, nous vous inviterons aussi à renouveler l’expérience du parrainage qui permet à un apiculteur débutant et à apiculteur senior de travailler ensemble au rucher, de s’aider mutuellement et de transmettre ainsi la connaissance pratique des abeilles.

Notre petite société apicole n’a pas les moyens d’organiser un rucher école, mais la participation active d’un plus grand nombre assure une formation équivalente dans une ambiance de convivialité exceptionnelle.

Apiculture naturelle: la ruche mixte de Rodolphe Leroy

Beaucoup d’apiculteurs cherchent actuellement à pratiquer une apiculture la plus respectueuse possible des abeilles. Ruche Warré, ruche kényane retiennent l’attention.

Rodolphe Leroy, apiculteur professionnel en Champagne, nous propose la ‘ruche mixte’ de sa conception, ainsi que sa méthode d’apiculture.

A lire sur: Les abeilles et la ruche mixte

A propos Michel Fraiteur

Apiculteur amateur depuis 1977. Président de la SRAWE
Ce contenu a été publié dans Notre Société, Pratiques apicoles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.