Nouvelles de nos abeilles et de leur environnement (17/01/2015)

/Au sommaire:
    • Décès de Roger Bauduin
    • Charlie Hebdo: le grand désastre des campagnes silencieuses (Fabrice Nicolino)
    • Epilobee: vers une analyse des résidus de pesticides ?/

Décès de Roger Bauduin

Nous avons le regret de vous faire part du décès de Roger Bauduin, président du Cercle Royal Apicole de Nivelles, que nous avons eu maintes fois la chance d’accueillir comme conférencier à la SRAWE. Nous retiendrons de lui sa jovialité, son engagement permanent au service de l’abeille et sa grande ouverture à tous les apiculteurs.

La SRAWE présente ses plus sincères condoléances à sa famille.

Roger Bauduin

Roger Bauduin

Charlie Hebdo: Le grand désastre des campagnes silencieuses (Fabrice Nicolino)

Dans un article publié le 2 juillet 2014 dans Charlie Hebdo, Fabrice Nicolino dénonçait le scandale des néonicotinoïdes en se référant aux premières conclusions de la ‘Task Force on Systemic Pesticides – TFSP’

Planète sans visa

Planète sans visa

NB: ce rapport a également été cité dans les nouvelles de la SRAWE du 28/06/2014 sous le titre ‘ Les pesticides menacent les oiseaux et les vers de terre autant que les abeilles A lire ou à relire

Il allait ensuite bien plus loin en dénonçant les collusions qui existent entre l’industrie chimique, de hauts dignitaires français de droite comme de gauche, et les administrations nationales françaises et européennes en charge de leur contrôle (Direction Générale de l’Alimentation DGAL, EFSA)

Et c’est à ce moment précis que Charlie enfile son manteau de justicier sans masque. Car l’affaire du Gaucho et de ses putains de cousins est (aussi) un immense scandale français, qui met en cause les socialos comme la droite.

A lire sur le blog personnel de Fabrice Nicolino Planète sans visa, une autre façon de voir la même chose

Fabrice Nicolino a été grièvement blessé lors de l’attaque de Charlie Hebdo: Des nouvelles de Fabrice Nicolino

Epilobee: vers une analyse des résidus de pesticides ?

Dans un courrier adressé aux apiculteurs qui ont participé à l’étude Epilobee, l’AFSCA envisage ‘d’examiner dans quelle mesure le projet Epilobee ne pouvait pas être resigné afin d’étudier d’autres causes possibles de mortalité des abeilles (par.ex. résidus de matières chimiques comme les pesticides).

La problématique de la surveillance des résidus de pesticides et de leurs conséquences sur la santé des insectes pollinisateurs domestiques ou sauvages a également été largement abordée au cours de la journée de rencontres scientifiques organisée par l’Agence Nationale française de Sécurité Sanitaire ANSES le 9 décembre 2014. Des outils et des techniques sont progressivement mis en place pour analyser les résidus de pesticides dans l’alimentation de l’abeille (lire le communiqué de l’ANSES: Santé des abeilles: bilan des connaissances et perspectives)

Actuellement, l’étude Epilobee n’a porté que sur la mortalité des colonies dues à 4 agents pathogènes et parasites: loques européenne et américaine, nosema, varroa; voir notre article du 08/04/2014: Etude Epilobee: la Belgique championne d’Europe de la mortalité des abeilles !

NB: il est assez cocasse que cette étude soit menée par la DGAL, si vertement critiquée par Charlie Hebdo pour ses accointances avec l’industrie des pesticides.  Alors: espoir ou pas espoir ?
Sauvés !

Sauvés !

A propos Michel Fraiteur

Apiculteur amateur depuis 1977. Président de la SRAWE
Ce contenu a été publié dans Notre Société, Sauvegarde & santé de l'abeille, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.