Nouvelles de nos abeilles et de leur environnement (08/04/2017)

Campagne Entraide & Parrainage 2017

Depuis quelques années, chaque printemps voit son retour à la SRAWE !

La campagne Entraide & Parrainage permet à des filleuls (des apiculteurs débutants) de pratiquer l’apiculture avec des parrains (des apiculteurs expérimentés qui acceptent d’inviter un débutant quand ils travaillent au rucher).

Nous recherchons aussi bien des filleuls que des parrains. Nous les mettrons en contact; ensuite filleuls et parrains s’organisent comme il leur semble bon.

Au cours de travaux au rucher tampon, Maximilien parraine également les apiculteurs qui veulent l’aider dans cette tâche.

Nous demandons donc à tous nos membres intéressés par cette campagne de bien vouloir s’y inscrire en renvoyant un e-mail à Michel, notre Président.

Note d’Oncle Max – 01/04/2017

Pertes hivernales  :  Lors de la dernière assemblée générale du CARI où se retrouvent des apiculteurs d’un peu partout en Wallonie, on apprend que les pertes hivernales sont très variables d’un rucher à un autre et qu’il est difficile d’établir dès à présent une moyenne. Dans certains ruchers, les pertes sont très importantes, allant jusqu’à 80% ou 100%; dans d’autres très faibles.
Dans notre Rucher tampon de la section, nous n’avons finalement qu’une colonie (en DB10) qui commence à être bourdonneuse : nous l’avons donc remplacée par sa voisine (DB7) en veillant à la positionner entre les deux emplacements pour récupérer les butineuses des deux colonies.
Ces colonies bourdonneuses en tout début de printemps m’interpellent depuis quelques années. Il y en a également au moment des divisions de colonies ou lors de remèrages.     Les autres colonies du Rucher tampon ont entre 3 et 5 cadres de couvain dans le corps. Elles seront prêtes pour une division dans 3 petites semaines, soit à partir du 15 avril.

Les floraisons des mérisiers et cerisiers sont déjà bien épanouies. Les pyrus (poiriers) sauvages et d’ornement d’ornement (pyrus calleryana, communis et salicifolia) sont également en fleurs. C’est le début de l’échelonnement des floraisons de tous les fruitiers.

Comme il fait relativement sec, je rappelle encore la nécessité d’avoir un point d’eau ou abreuvoir pas trop loin des ruches.  Il est aussi utile de bien ouvrir l’entrée des ruches pour faciliter l’apport de pollen et de nectar par les butineuses

Note d’Oncle Max – 08/04/2017

Les températures jouent au yoyo cette semaine, ce que n’apprécient pas trop nos abeilles. Les floraisons sont là mais lorsqu’il y a une brise trop froide qui souffle, les butineuses ne sont pas volontaires pour sortir.
Ce n’est pas le moment d’ouvrir les ruches sans raison impérative. Au contraire, il vaut mieux les laisser gérer leur travail communautaire en paix.
Comme l’a suggéré un de nos anciens apiculteurs expérimentés, il faudra attendre que les colonies soient très bien peuplées avec 6 à 7 cadres de couvain pour envisager une division. Cela ne semble donc pas prévu avant la fin de ce mois ou au début du mois de mai.

Lutte contre la varroase: achat groupé de cagettes Scalvini

Le comité d’accompagnement du projet européen de soutien à l’apiculture vous propose un achat groupé de cagettes Scalvini pour l’encagement des reines dans le cadre de la lutte contre la varroase. La fiche descriptive est disponible ici.

Les membres intéressés peuvent envoyer leur commande à Pascal, notre secrétaire-trésorier, et surtout payer 6€ / cagette sur le compte bancaire de la SRAWE en mentionnant dans la communication le prénom et le nom du membre + « x cagettes Scalvini ». Paiement à faire au plus tard le 23 avril;
Les cagettes devront être retirées chez Pascal; si nous les recevons à temps, nous les prendrons à la journée de l’abeille le samedi 3 juin à Wavre. Les membres CARI ont la possibilité de commander directement au CARI.

Nous attirons cependant votre attention sur le fait que cette méthode est très technique, exige d’avoir des reines marquées et beaucoup de travail.

Consultation publique à propos du Programme 2018-2022 du Plan d’Action National de Réduction des Pesticides (NAPAN)

Le programme NAPAN vise à réduire l’utilisation des pesticides et leur impact sur l’environnement et la santé publique au travers d’actions développées par les autorités fédérales et régionales. Il est soumis à une consultation publique officielle.

Néanmoins, les 120 mesures qui le constituent, leur technicité et l’absence d’objectifs globaux volontaristes peuvent freiner les citoyens les plus avertis.

C’est pourquoi, les associations environnementales réunies dans Inter-Environnement Wallonie ont organisé une consultation « simplifiée »,  permettant aux citoyens d’exprimer leur avis sur ces mesures qui ont une incidence sur la santé des utilisateurs, des riverains, mais aussi sur la qualité de l’eau et sur la biodiversité.

C’est l’occasion pour nous apiculteurs d’exprimer notre volonté d’une réduction beaucoup plus marquée de l’usage des pesticides, si néfastes pour l’abeille et les insectes butineurs. Cette consultation n’est accessible que jusqu’à ce lundi 10 avril ! Il est donc grand temps d’y participer.

Consultation simplifiée organisée par IEW (8 pages)

Le plan NAPAN 2018-2022 et la consultation officielle

Communiqué AFSCA: utilisation des cires gaufrées

L’AFSCA vient de publier en ce mois d’avril un nouveau Communiqué au sujet des cires gaufrées; en résumé:

  • on n’a encore trouvé aucun facteur ayant une influence négative sur le couvain
  • il n’y a pas de danger pour le consommateur
  • la recommandation de ne pas utiliser les lots de cire problématiques (en provenance de Bijenhof) est maintenue
  • on poursuit les recherches …

A propos Michel Fraiteur

Apiculteur amateur depuis 1977. Président de la SRAWE
Ce contenu a été publié dans Activités apicoles, Notre Société, Sauvegarde & santé de l'abeille, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.