Nouvelles de nos abeilles et de leur environnement (27/05/2017)

Samedi 3 juin: journée de l’abeille à Wavre

La Ville de Wavre vous invite à la Journée de l’Abeille le samedi 3 juin de 10h à 16h au parc Nelson Mandela. L’événement comblera les curieux et les connaisseurs avec une série d’activités liées aux petits butineurs et à l’apiculture.

La SRAWE participe à l’évènement en tenant un stand d’information du public. Merci à nos membres qui ont accepté d’y consacrer un peu de leur temps.

Nombreuses activités ludiques et instructives pour les grands comme pour les petits; tous les détails sur notre page Calendrier 2017

Wavre 2017

Note d’Oncle Max (27/05/2017)

Comme le confirment d’autres apiculteurs,  le printemps fut jusqu’à présent peu propice aux rentrées de miel (nectar); il n’en alla pas de même pour le pollen. Ce qui explique les forts développements de couvain observés dans nombre de colonies. Le peu de nectar engrangé servit principalement au couvain et découragea vraisemblablement les colonies à essaimer, à l’exception de l’une ou l’autre (avec souvent de petits essaims).
Notre président de section observa même une colonie qui tenta d’essaimer à plusieurs reprises, mais vraisemblablement il n’y avait pas assez de réserves à emporter pour conforter une décision collective. A chaque fois les abeilles revinrent dans la ruche. Moi-même j’ai observé ce phénomène avec une de mes colonies : les abeilles se mettent en mode essaimage et un paquet d’abeilles sortent de la ruche; elles virevoltent devant l’entrée pendant 5 à 10 minutes et puis elles rentrent à nouveau comme si de rien n’était. Ces faibles rentrées de nectar pourraient expliquer ces essaimages avortés et le peu d’essaimage cette année-ci.   La raréfaction de nectar entraîne aussi une compétition plus grande entre pollinisateurs, de plus longs déplacements et donc un rendement moindre et également une usure plus importante des butineuses.
En regardant rapidement les balances du CARI, à part celles de Sombreffe et de Beauraing qui sont positives et celle de Jandrain qui « travaille » sur colza, la plupart des balances affichent des augmentations de poids très faibles. Pour peu que certaines régions du pays ont pu bénéficier des quelques pluies, les abeilles ont pu faire là une petite miellée. Les acacias sont en floraison mais il n’y a pas énormément de fleurs après le coup de gel d’il y a plusieurs semaines. Espérons qu’au mois de juin la météo soit plus favorable aux tilleuls et que les abeilles puissent en profiter largement.

PS: hier, en sortant de chez moi, j’entends un bourdonnement dans un petit hêtre rouge. Cela m’intrigue et j’observe toute une série de bourdons « butinant » au revers des feuilles. Ils étaient sûrement en train de récupérer le miellat de petits pucerons. C’est la première fois que j’observe cela…. eux aussi seraient-ils en manque de d’approvisionnement ?

Plan fédéral Abeilles 2017-2019

Lors du colloque sur le Plan Fédéral Abeilles 2017-2019 tenu à Bruxelles le 15/5/2017 au Musée d’Histoires Naturelles, j’ai pu noter 5 interventions intéressantes :

  • Travaux sur le génome des abeilles  par Dirk De Graaf (UGent)
  • Etat des lieux des abeilles sauvages en Belgique par Denis Michez (UMons)
  • Etude sur le dépérissement des abeilles domestiques lié au contexte paysager (cas des fongicides)par Louis Hautier (CRA-W)
  • Inventaire des abeilles sauvages urbaines par Nicolas Vereecken (UMons)
  • Projet SAPOLL, plan d’actions transfrontalier pour les abeilles sauvages par Morgane Folschweiller (UMons)  – http://sapoll.eu/

On remarquera l’importance donnée aux abeilles sauvages qui souffrent des mêmes maux que nos abeilles domestiques. Nous comprenons par là l’importance donnée aux activités de pollinisation qui sont menacées et qui concernent toutes les abeilles, sauvages et domestiques.

Quant aux colloques et autres réunions plénières pour les apiculteurs : comme le dit clairement J.F. Charlier de la section de Nivelles dans sa revue n°52 (voir ci-après), pourquoi organiser ces rendez-vous en pleine semaine et durant la période la plus propice aux travaux du rucher ? C’est dommage car comme un grand nombre d’apiculteurs amateurs ont une occupation professionnelle ils ne peuvent participer à ces réunions intéressantes, et les quelques apiculteurs professionnels sont occupés à temps plein en cette saison.

Compte-rendu de la journée sur butine.info

Conférence « Récolter la gelée royale » par Julien Jeuniaux

Il faisait très beau dimanche passé pour notre conférence. Julien n’a ménagé ni son temps ni ses explications: précises, complètes et bien concrètes.

Dans la présentation de son cycle de travail bien structuré (1000 heures au total pour une production de 65kg !), il a bien insisté sur l’importance d’un travail très soigné nécessitant une désinfection entre chaque stade des opérations,  sur l’importance d’un éclairage led pour ne pas fragiliser les larves, et sur le maintien des larves récoltées à bonne température et surtout à bonne humidité. 68% de ce travail se passe en laboratoire, le solde sur le terrain. Pour ce travail de précision à tous les stades de cette activité, il est utile, pour ne pas dire indispensable, d’avoir une très bonne vue et une précision manuelle, ce qui n’est pas donné à tous. Très honnête dans sa présentation, il nous a aussi dit les difficultés rencontrées au début de cette nouvelle activité et ce, malgré un stage d’initiation professionnelle réalisé en France. Il nous a encouragé à essayer et ne pas nous décourager avec des taux de réussite très faibles au début car le doigté et l’expérience permettent de se perfectionner au fur et à mesure des exercices.

Les questions et les réponses nous ont mené bien au delà de 17h30, la discussion s’étant prolongée au jardin et au rucher. Les sujets les plus divers de la gestion d’un rucher professionnel ont pu être abordés en toute franchise et simplicité.

Nous avons pu comprendre et apprécier la pratique d’un jeune apiculteur professionnel, formé aux normes du monde médical; c’était vraiment passionnant. Encore un grand merci, Julien !

Nous avons projeté d’autres collaborations futures, nous vous en reparlerons dans les prochains mois

Son site web: http://www.beeandyou.be/

Revue n°52 du CRA Nivelles

Au sommaire (notamment)

  • la vie du cercle – agenda apicole
  • le petit mot du rédacteur
  • le plan fédéral abeilles
  • reportage sur un rucher de catoires à l’ancienne, en Allemagne
  • Insolites

A lire sur: Revue N°52 MAI 2017

A propos Michel Fraiteur

Apiculteur amateur depuis 1977. Président de la SRAWE
Ce contenu a été publié dans Notre Société, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.