Nouvelles de nos abeilles et de leur environnement (08/07/2017)

Le point sur le Rucher Tampon et la Campagne Essaims 2017

En ce début de mois de juillet, nous pouvons déjà tirer un premier bilan, même si la saison n’est pas encore terminée.

9 membres ont fait appel à nous cette année; ensemble ils demandaient 14 colonies.

Nous avons déjà pu satisfaire 8 demandeurs: le rucher tampon a permis de produire 4 colonies; la campagne essaims, particulièrement maigre cette année, n’a rapporté qu’un seul essaim; 2 apiculteurs nous ont cédé 4 colonies et 1 essaim. Au total, ce sont donc 10 colonies que nous avons pu déjà fournir à nos membres.

Notre rucher tampon se porte bien: plusieurs colonies sont encore en préparation et nous attendons la fin du mois pour décider de celles que nous hivernerons et de celles que nous pourrons encore éventuellement céder cette année.

Un tout grand merci à Maximilien qui gère notre Rucher Tampon avec un grand dévouement ainsi qu’à ses assistants, Benoit et Carole. Un merci particulier aussi à Philippe qui nous a cédé plusieurs colonies.

Si vous avez du succès dans votre élevage cette année et que vous avez des colonies en surnombre, pensez à les céder au Rucher Tampon: vous ferez plaisir à un de nos membres et vous deviendrez ainsi bénéficiaire prioritaire une prochaine année en cas de sinistre !

Note d’Oncle Max (08/07/2017)

Comme à mon habitude, j’essaie de faire ma dernière récolte de miel dans la quinzaine qui suit le solstice d’été afin de laisser aux abeilles la floraison du châtaignier. Cette année-ci ce dernier est en avance d’une quinzaine de jours et le trou de miellée estival s’annonce donc plus long que prévu.
Pour cette raison, lors de cette unique récolte 2017, j’ai laissé à chacune de mes colonies au moins 6 cadres de miel non operculé (et en cours de remplissage) dans la hausse afin de ne pas les stresser et ne pas devoir les nourrir dès à présent avec du sirop.
En cours d’extraction avec ma fourchette à désoperculer, j’ai remarqué que j’avais certains cadres avec des opercules dits « secs » (clairs) faciles à retirer et d’autres avec des opercules « collants » (foncés) plus difficiles à retirer sans perdre trop de miel. Comme c’est mon unique récolte, peut-être que certains cadres sont plus anciens et datent de la mi-printemps. Ou bien il y a une autre explication que j’ignore ?
Dans la gestion du temps d’extraction, j’ai été piégé par mon optimisme et ce travail m’a entraîné à terminer tard dans la nuit. Il faut bien 3/4 d’heure pour désoperculer correctement et extraire 9 cadres de hausse avec un extracteur à moteur. A cela, il faut ajouter les filtrations (3 dont 2 combinées) et le nettoyage régulier des outils. Bref, une heure par hausse est une moyenne que j’ai constatée.
En effet, à la sortie de l’extracteur, sur un petit seau, je place un double filtre (double passoire) avec un premier panier récoltant les morceaux d’opercules et un second plus fin pour les autres impuretés. Ce seau est alors versé dans un maturateur avec un filtre encore plus fin. Ce miel filtré est alors stocké dans des seaux en plastic alimentaire. Une filtration encore plus fine pourrait être faite avec un cône renversé en tissu synthétique afin de supprimer les mini impuretés pour un éventuel concours.
Ensuite, j’ai opéré un ensemencement avec le miel de printemps 2016; soit un pot de 500gr par seau de 35kg. Idéalement, il eut fallu d’abord ensemencer 5kg de nouveau miel avec 500gr d’ancien miel à mettre 24 hr plus tard dans un seau de 35kg. Mais un peu fatigué, j’ai court-circuité la procédure usuelle.
A ceux qui n’ont pas encore récolté et qui espèrent prendre le dernier carat de miel fin juillet ou début août, je leur dit « attention au bien-être des abeilles » afin de garantir un bon hivernage essentiel à la survie des colonies dans les contextes environnemental et météorologique actuels.

Semaine de l’abeille à Braine-l’Alleud

Le service de l’environnement de la commune Braine-l’Alleud et l’Abeille du Hain organisent une semaine de l’abeille du 10/07/2017 au 16/07/2017 avec 3 dates clé :

  • Le 10/07 – ouverture de la semaine de l’abeille avec une conférence sur les produits de la ruche
  • Le 12/07 – après-midi pour la découverte des abeilles par les enfants + possibilité de déguiser son enfant en apiculteur pour prise de photo par les parents
  • Le 16/07 – journée culminante de la semaine – expositions, visite du Jardin du Dr Arouète et du rucher mis en place avec l’appui de la commune, nombreuses activités pour les enfants et les parents, conférence compostage + conférence de clôture « A la découverte du monde fascinant des abeilles ».

Plus de détails pour les horaires et lieux sur  http://www.braine-lalleud.be/fr/semaine-de-l-abeille-a-bl-a.html?cmp_id=24&news_id=78524291&vID=226

À propos de Michel Fraiteur

Apiculteur amateur depuis 1977. Président de la SRAWE
Ce contenu a été publié dans Activités apicoles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.