Nouvelles de nos abeilles et de leur environnement (17/02/2018)

Samedi 24 février à 14 heures: conférence «Stratégie de lutte contre le varroa organisée sur une année complète», par Joseph Lardinois.

Ce n’est pas en nous attaquant 1 fois l’année pendant quelques minutes à cet envahisseur que nous pourrons nous en débarrasser !

Après une introduction et la projection d’un petit film  montrant le comportement de varroa à l’intérieur de la ruche, Joseph nous expliquera ses méthodes et son calendrier annuel d’intervention.

Les méthodes expliquées sont dites «allemandes»: elles sont basées sur l’utilisation des acides organiques naturels tels que l’acide formique, lactique et oxalique. Aucun produit médicamenteux tels que Apistan, Apivar, Thymovar, Oxuvar, etc n’est utilisé. Joseph nous donnera aussi des informations concrètes sur les manières de faire ainsi que sur les dilutions exactes des acides.

Toutes les infos sur notre page: Calendrier 2018

Note d’Oncle Max – 16/02/2018

Ce vendredi 13.30hr – 6°C à 7°C – les colonies s’activent au soleil malgré la température relativement fraîche. Elles sont bien courageuses. Toutes les colonies de Gottechain sont bien actives sauf une qui semble avoir passé l’arme à gauche. Les premières fleurs de cornus mas sont ouvertes et espérons que les abeilles les repèrent et en profitent. Les fleurs d’erica (bruyères) sont bien visitées.
Pour la quinzaine à venir, on nous annonce en journée des températures entre 6°C et 8°C, et seulement 1°C ou 2°C pour les nuits, ce qui ne va favoriser ni le bourgeonnement des plantes ni l’activité des colonies.  Ne soyons pas trop impatients car nous ne sommes qu’à la mi-février.
Par acquis de conscience, je viens de placer 500gr de Nektapoll à chaque colonie (dans une petite barquette alimentaire placée sur le trou du couvre-cadres.
Comme les colonies semblent avoir du couvain, il m’a semblé plus opportun de leur donner du Nektapoll (candi protéiné) que du simple candi de survie. C’est donc dans le but de les aider à nourrir le couvain plutôt que de les aider elles-mêmes que j’ai fait ce choix car elles semblent encore avoir quelques réserves de miel.
J’ai fait cet apport aux colonies de Gottechain qui, en général, font leur miellée principale sur saules, fruitiers et érables tandis qu’à Doiceau où la miellée principale est plus tardive (fruitiers, érables, acacia, tilleul,..), j’attends encore un peu pour évaluer la nécessité d’un apport printanier.
N’oubliez pas la préparation des cadres de cire gaufrée et de tout le matériel pour la première visite de printemps qui se fera dans un gros mois.

Du 3 au 25 mars: Festival Nature de Nivelles

Avec notamment le jeudi 8 mars à 20 heures, au Waux Hall,
projection du film « Enfants du soleil: les abeilles sauvages » de Jan Haft,
qui a obtenu le Grand Prix de la 23e édition du Festival International Nature Namur, en octobre 2017.

Festival-nature-Nivelles-2018

La bande annonce sur Youtube

À propos de Michel Fraiteur

Apiculteur amateur depuis 1977. Président de la SRAWE
Ce contenu a été publié dans Activités apicoles, Pratiques apicoles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.