Nouvelles de nos abeilles & de leur environnement (01/03/2014)

Communiqué de presse du Ministre wallon de l’Agriculture et de la Nature Carlo DI ANTONIO

Concernant la destruction des moutardes au moyen de glyphosate

From: jeanmarc.cheval@spw.wallonie.be

Subject: Communiqué de presse du Ministre wallon de l’Agriculture et de la Nature Carlo DI ANTONIO

Date: Thu, 27 Feb 2014 16:15:18

Bonjour à tous,
 
Suite à des doléances récentes d’apiculteurs ayant observé des destructions, par pulvérisation de produits à base de glyphosate, de moutardes en fleurs couvertes d’abeilles, M. le Ministre DI ANTONIO a pris l’initiative d’émettre le communiqué suivant :
 
 
Ministre des Travaux publics, de l’Agriculture,
de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine
 
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
 
En raison de l’absence exceptionnelle de gel cet hiver qui n’a pas permis la disparition naturelle des couverts hivernaux, le Ministre wallon de l’Agriculture et de la Nature Carlo DI ANTONIO invite les agriculteurs à privilégier la destruction mécanique de ces couverts (via le broyage/mulchage) afin de préserver au maximum la biodiversité. En effet, les températures clémentes de ces derniers jours invitent certaines abeilles et pollinisateurs à butiner notamment les fleurs de moutarde.
 
Conscient des implications techniques et agronomiques de ces conditions météorologiques, le Ministre DI ANTONIO souhaite néanmoins rappeler le rôle essentiel qu’ont les agriculteurs dans la préservation et le maintien de la biodiversité de notre Région.
 

Pour votre information personnelle, les couvertures hivernales peuvent répondre à 3 objectifs:

ce61451a9e

Quant à la manière de détruire une couverture hivernale, il n’en est nulle part fait mention dans la règlementation. Ainsi, en ce qui concerne la MAE 4 (qui donne droit à une prime de 100 €/ha), il est simplement indiqué que « cette couverture hivernale du sol doit être détruite après le 1er janvier et doit être suivie de l’implantation, au plus tard le 31 mai suivant, d’une culture ou d’une jachère « .
Pour ce qui est de la préservation de nos abeilles, une méthode de destruction mécanique est cependant probablement préférable à une pulvérisation (même s’il ne s’agit ici « que » de glyphosate)…
(rappelons quand même que, selon une étude récente du prof. Seralini, le roundup est 125 fois plus nocif que son principe actif, le glyphosate – NDLR)
 
Cordialement,
 
Jean-Marc CHEVAL
____________________________
Attaché
Service public de Wallonie (SPW)
Direction générale opérationnelle de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de l’Environnement (DGARNE)
Département du Développement – Direction de la Qualité
Îlot Saint-Luc, Chaussée de Louvain, 14 – B – 5000 NAMUR
Bâtiment « Place », 2ème étage, local 04 (PL24)
Tél. : 081 64 95 99 – Fax : 081 64 95 44
___________________________
http://agriculture.wallonie.be
http://environnement.wallonie.be


‘Honey Box »: demande d’aide d’une étudiante en marketing

From: perine_ernst@hotmail.com
Subject: Honey Box

Bonjour,

Je suis une étudiante liégeoise à Helmo Sainte Marie en marketing. Dans le cadre d’un travail d’étude, nous devons effectuer la simulation du lancement d’un nouveau produit qui serait innovant et écologique. Mon groupe et moi-même, nous sommes alors dirigés vers le monde de l’apiculture.
Dans un premier temps, nous voulons sensibiliser à la disparition des abeilles, à petite échelle, et soutenir l’apiculture locale. C’est pourquoi nous proposons une box qui contiendra des échantillons de miel en provenance directe d’apiculteurs belges.
Deuxièmement, nous voulons fournir un produit attrayant contenant, en plus des échantillons, un bon qui permettra à l’acheteur d’aller chercher en plus grande quantité l’échantillon choisi chez l’apiculteur mais également des éléments comme des recettes de cuisine, des conseils cosmétiques ou des trucs de grand-mère qui donneront une approche différente du miel.
 Pour ce faire, même si ce projet reste « fictif », nous aurions besoin d’un certain nombre de collaborations avec différents apiculteurs venant de toute la Belgique.
Seriez-vous intéressé par une collaboration de ce genre?
Connaissez-vous d’autres apiculteurs qui le seraient?
Je vous remercie déjà de l’attention que vous portez à ma demande.
Bien à vous,
Perine Ernst.
 

A propos Michel Fraiteur

Apiculteur amateur depuis 1977. Président de la SRAWE
Ce contenu a été publié dans Notre Société, Sauvegarde & santé de l'abeille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.