Nouvelles de nos abeilles & de leur environnement (22/03/2014)

La ville de Wavre aura sa ruche

Wavre aura sa ruche: extrait du magazine d’information communales de mars 2014

On se réjouira certainement de ce que Wavre affiche sa volonté de réduire l’usage des pesticides et de défendre l’abeille.

Mais on regrettera cependant qu’elle joue son petit cavalier seul, sans chercher à établir des synergies avec ceux qui, dans cette ville, défendent l’abeille depuis 121 ans déjà !

La semaine sans pesticides: du 20 au 30 mars

On sait déjà que l’utilisation massive des pesticides est une des causes principales de la disparition des abeilles. On commence à comprendre et à admettre qu’elle est également à l’origine de nombreux problèmes de santé chez l’homme (voir notre article Les pesticides sont beaucoup plus toxiques pour l’homme qu’annoncé)

Cette semaine sans pesticides en tout début de printemps est l’occasion de remettre en cause nos pratiques de jardinage et de prendre les bonnes résolutions pour cette saison. C’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur les techniques alternatives de lutte contre les ravageurs et les indésirables.

De très nombreuses activités sont proposées ce weekend: vous les trouverez sur semainesanspesticides.be

Conseils pratiques à trouver sur adalia.be ou sur le site de Natagora natureaujardin.be

N’oublions cependant pas une chose importante: l’essentiel n’est pas dans les techniques de lutte mais dans notre relation avec la nature !

Si nous considérons notre jardin ou notre rucher comme une chose inerte qui doit absolument se plier à toutes nos volontés et tous nos caprices, alors une lutte sans relâche sera toujours nécessaire. Si au contraire nous les considérons comme des êtres vivants qui ont leur dynamique propre, alors nous pourrons bénéficier de tous les bienfaits qu’ils nous prodiguent à foison, mais dans une spontanéité qui peut nous déranger et que nous acceptons.

 

 

A propos Michel Fraiteur

Apiculteur amateur depuis 1977. Président de la SRAWE
Ce contenu a été publié dans Notre Société, Sauvegarde & santé de l'abeille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.